Récuperation eau pour WC : Le guide complet

Récupérer l’eau de pluie pour alimenter vos toilettes est de plus en plus courant et est autorisé par la législation française. Cette pratique présente de nombreux avantages, mais sa mise en place peut être plus complexe que pour l’arrosage du jardin. Il convient donc de prendre quelques précautions pour bien mettre en place un système de récupération d’eau de pluie pour WC. Voyons ensemble les différents aspects de cette solution écologique et économique.

Récupérer l’eau de pluie pour pour les toilettes

Vous vous posez la question de savoir s’il est possible de récupérer l’eau de pluie pour alimenter une chasse d’eau ? Cette question soulève deux aspects : le premier est technique, le second est légal.

Installer un récupérateur d’eau pour alimenter vos WC

Vous vous demandez si c’est possible d’utiliser l’eau de pluie pour alimenter votre chasse d’eau ? La réponse est oui ! Bien que cela soit moins évident que pour d’autres utilisations de l’eau de pluie (comme l’arrosage du jardin), c’est tout à fait faisable.

Pour utiliser l’eau qui coule sur votre toit pour les usages externes, l’installation d’un dispositif est assez simple. Il vous suffit de brancher une cuve aérienne à votre descente de gouttière. Un collecteur intégrant des filtres de base vous permettra de ne pas recueillir les feuilles mortes et autres débris végétaux. Un robinet en bas de la cuve vous permettra alors de remplir un arrosoir ou un seau. Ce système est peu coûteux et peut être mis en place par un bricoleur peu expérimenté.

Cependant, si vous souhaitez utiliser l’eau de pluie pour alimenter votre chasse d’eau, la mise en œuvre devient un peu plus compliquée. Vous aurez besoin d’une pompe, ce qui augmentera les coûts. De plus, il est important de respecter les contraintes légales pour ce type d’utilisation de l’eau de pluie.

Installer un récupérateur d’eau pour alimenter la chasse d’eau selon la loi française

En France, il est réglementé de récupérer l’eau de pluie. Il est notamment autorisé d’utiliser cette eau pour les toilettes, à condition de respecter les conditions précises de l’arrêté du 21 août 2008. Parmi ces conditions figurent : faire une déclaration en mairie concernant le rejet de l’eau de pluie dans le réseau d’assainissement collectif, installer un système pour évaluer le volume d’eau de pluie utilisé dans le bâtiment, concevoir un système évitant tout risque de contamination du réseau d’eau potable, garantir un accès facile et sécurisé à l’installation, mettre en œuvre une filtration de l’eau, intégrer un trop-plein avec un clapet anti-retour, intégrer des robinets de soutirage verrouillables, implanter une plaque de signalisation « eau non potable » avec un pictogramme, et ne pas utiliser de produit antigel dans la cuve de stockage. Il est également important de réaliser un entretien régulier de l’installation. Le but de la déclaration en mairie et de l’installation d’un compteur d’eau est de pouvoir évaluer l’utilisation du réseau d’assainissement avec l’eau de pluie, afin de facturer le coût d’utilisation du réseau pour l’eau potable ET l’eau de pluie utilisée à l’intérieur de la maison.

Voir aussi   Calculer la pression de l'eau dans un reservoir à eau

Pourquoi est-il intéressant d’installer un récupérateur d’eau pour les WC ?

Si vous êtes à la recherche d’une solution écologique pour les toilettes, l’installation d’un système de récupération d’eau de pluie pour WC est une option à considérer. Voici quelques raisons pour lesquelles cela peut être une bonne idée :

  1. Économie d’eau : l’utilisation d’eau de pluie pour les WC permet de réduire considérablement la consommation d’eau potable. Cela peut vous faire économiser de l’argent sur votre facture d’eau, tout en contribuant à la préservation des ressources en eau.
  2. Moins de charge sur les égouts : en utilisant de l’eau de pluie pour les toilettes, vous réduisez la quantité d’eaux usées qui doivent être traitées par les égouts municipaux. Cela peut aider à soulager la pression sur ces systèmes, et à prévenir les surcharges et les fuites.
  3. Préservation de la qualité de l’eau : l’utilisation d’eau de pluie pour les WC permet de préserver la qualité de l’eau potable, qui peut être altérée par les produits chimiques utilisés pour traiter les eaux usées.
  4. Réduction des émissions de gaz à effet de serre : l’utilisation d’eau de pluie pour les toilettes peut contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre liées à la production d’eau potable.

En résumé, l’installation d’un système de récupération d’eau de pluie pour WC est une solution écologique qui peut vous faire économiser de l’argent sur votre facture d’eau, soulager la pression sur les égouts municipaux, préserver la qualité de l’eau potable et contribuer à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre.

Comment installer un récupérateur d’eau pour les WC ?

Si vous souhaitez réaliser un projet de récupération d’eau de pluie pour les WC, voici quelques étapes à suivre :

  1. Évaluez vos besoins en eau : pour savoir combien d’eau de pluie vous avez besoin pour vos WC, il est important de connaître votre consommation actuelle d’eau potable. Vous pouvez utiliser votre facture d’eau pour cela, ou mesurer la consommation d’eau en plaçant un seau sous le robinet pour une période de temps donnée.
  2. Choisissez un système de récupération d’eau de pluie adapté à vos besoins : il existe différents systèmes de récupération d’eau de pluie pour les WC, allant des simples barils en plastique aux citernes enterrées. Assurez-vous de choisir un système qui convient à la taille de votre maison et à votre consommation d’eau.
  3. Installez le système de récupération d’eau de pluie : une fois que vous avez choisi le système qui vous convient, vous pouvez commencer l’installation. Pour cela, il est important de suivre les instructions du fabricant, et de faire appel à un professionnel si vous n’avez pas l’expérience nécessaire.
  4. Traitez l’eau de pluie avant de l’utiliser : pour éviter la contamination de l’eau de pluie par les bactéries et les autres impuretés, il est important de la traiter avant de l’utiliser pour les WC. Vous pouvez utiliser un filtre à charbon actif pour cela, ou ajouter des agents de traitement de l’eau dans votre système de récupération.
  5. Surveillez et entretenez votre système : une fois que votre système de récupération d’eau de pluie est installé et en fonctionnement, il est important de le surveiller régulièrement pour vous assurer qu’il fonctionne correctement. Vous devrez également effectuer un entretien régulier pour vous assurer que l’eau de pluie est propre et sûre à utiliser.
Voir aussi   Peut-on mettre du fioul dans une cuve a eau ?

Combien coûte un récupérateur d’eau pour les WC ?

Le coût d’un projet de récupération d’eau de pluie pour les WC dépend de plusieurs facteurs, notamment :

  • la taille de votre maison,
  • la consommation d’eau,
  • le type de système que vous choisissez.

Les systèmes de récupération d’eau de pluie pour les WC peuvent varier en prix de quelques centaines à plusieurs milliers d’euros. Les systèmes les moins chers, comme les barils en plastique, peuvent coûter entre 100 et 200 euros. Les citernes enterrées, qui sont plus grandes et plus sophistiquées, peuvent coûter jusqu’à 10 000 euros.

Il est important de noter que, même si l’investissement initial peut sembler important, un système de récupération d’eau de pluie peut vous faire économiser de l’argent sur votre facture d’eau à long terme. Selon la taille de votre maison et votre consommation d’eau, vous pourriez économiser jusqu’à 50% de votre facture d’eau en utilisant de l’eau de pluie pour les WC.

Le coût d’un projet de récupération d’eau de pluie pour les WC dépend de plusieurs facteurs, mais peut varier de quelques centaines à plusieurs milliers d’euros. Bien que l’investissement initial puisse sembler élevé, il peut vous permettre d’économiser de l’argent sur votre facture d’eau à long terme.

Peut-on utiliser un récupération d’eau de pluie pour les WC pour d’autres utilisations ?

Oui, en plus d’être utilisée pour les WC, l’eau de pluie récupérée peut également être utilisée pour d’autres utilisations. Voici quelques exemples :

  1. Arrosage des plantes : l’eau de pluie est souvent plus douce et plus riche en minéraux que l’eau du robinet, ce qui en fait un excellent choix pour l’arrosage des plantes. Vous pouvez utiliser un tuyau d’arrosage ou un arrosoir pour distribuer l’eau de pluie dans votre jardin ou sur vos plantes d’intérieur.
  2. Lavage de la voiture : l’eau de pluie peut également être utilisée pour laver votre voiture. Cela peut vous faire économiser de l’argent sur votre facture d’eau, tout en contribuant à préserver les ressources en eau. Vous pouvez utiliser un seau et un chiffon pour laver votre voiture à la main, ou utiliser un tuyau d’arrosage pour rincer la voiture rapidement.
  3. Nettoyage de la maison : l’eau de pluie peut être utilisée pour le nettoyage de la maison, en particulier pour les tâches qui ne nécessitent pas une eau chaude ou savonneuse. Par exemple, vous pouvez utiliser de l’eau de pluie pour nettoyer les fenêtres, les sols et les surfaces dures.
  4. Toilette des animaux de compagnie : si vous avez des animaux de compagnie, vous pouvez utiliser de l’eau de pluie pour la toilette des chats et des chiens. Cela peut être particulièrement utile si vous habitez dans une région où l’eau est rare ou chère.
  5. Lavage du linge : l’eau de pluie récupérée peut également être utilisée pour le lavage du linge. C’est une solution écologique qui peut vous faire économiser de l’argent sur votre facture d’eau, surtout qu’on sait qu’une machine à laver est relativement gourmande en eau, en consommant en moyenne 50 litres par cycle. 

Laisser un commentaire