Quel est le coût d’une cuve récupérateur d’eau de pluie ?

Pour faire baisser le montant de la facture d’eau, de nombreuses personnes se tournent aujourd’hui vers une cuve récupérateur d’eau de pluie. C’est un dispositif qui permet de stocker l’eau de pluie et de la filtrer pour l’utiliser à diverses fins (sanitaire, arrosage de jardin, nettoyage de voiture, etc.). Si pour l’une de ces raisons vous souhaitez aussi en installer chez vous, sachez que son prix n’est pas fixe. Il dépend de plusieurs facteurs. Ce guide vous explique tout à propos du coût d’une cuve récupérateur d’eau de pluie.

Le coût d’une citerne récupérateur de flot d’averse dépend de l’usage qu’on veut faire du liquide

Dans les magasins spécialisés, vous allez trouver des bacs de récupération d’eau de pluie à 60 €, 275 €, 260 €, 2250 € et même à 9000 €. Avant d’opter pour un modèle précis, vous devez en amont définir ce à quoi le liquide va servir. Généralement, il est utilisé à l’extérieur pour arroser le jardin ou laver le véhicule. À l’intérieur, il est employé pour les toilettes, le lave-linge, le nettoyage des sols, etc.

Si vos besoins d’équiper votre maison d’un réservoir se limitent à un usage interne ou externe des précipitations, vous aurez besoin d’un matériel peu volumineux. Dans ce cas d’espèce, un réceptacle récupérateur de flot d’averse d’une capacité de 1000 litres ou de 5 000 litres ferait l’affaire. Vous devez prévoir 3000 € pour l’achat d’un réservoir récupérateur de pluie de cette taille.

En revanche, si vous comptez utiliser le flot aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, c’est évident qu’il vous faut un modèle de citerne de grande taille. Celle d’une capacité de contenance de 10 000 litres par exemple. Pour ce modèle, prévoyez entre 6000 et 8000 €.

Voir aussi   Comment fonctionne un récupérateur d'eau ?

Le prix d’une citerne récupérateur de flot d’averse dépend du type de citerne

Pour définir le budget à prévoir pour l’achat d’un réservoir de flot, c’est important de prendre également en compte le type de réservoir. En fonction de l’emplacement sur lequel sera installée la citerne, le type de citerne choisi sera différent. Il peut s’agir d’une cuve de récupération de flot d’averse hors sol ou d’un réservoir de précipitations enterré.

La citerne hors sol

Le récipient récupérateur de flot hors sol est un simple réservoir relié à la gouttière qui peut être ouvert ou fermé. Tout dépend de l’usage que vous envisagez de faire du liquide récupéré. Plus économique et facile à installer, ce type de citerne est plus indiquée pour un usage extérieur.

Moins protégée du soleil, de la chaleur et du gel, la fixation du réceptacle non enterré ne doit pas intervenir en hiver. Généralement, ce type de réservoir affiche une capacité de 500 à 2000 litres. Le coût pour un modèle d’une telle capacité varie entre 30 et 500 €. Son installation se réalise aisément.

La citerne enterrée

La citerne enterrée est celle qu’il faut acheter lorsque vous envisagez d’utiliser le liquide récupéré à l’intérieur et à l’extérieur. Ce type de réservoir se situe sous le niveau du sol et fait gagner de la place puisqu’il n’empiète pas sur le jardin.

Le réceptacle enterré offre des capacités de stockage très larges. Certains affichent des capacités de contenance de 9000 litres. Généralement, le prix d’un réservoir enterré se situe entre 1000 et 10 000 €. Pour un fonctionnement optimal, la citerne enfouie doit comporter les accessoires suivants :

  • une pompe ;
  • un système de filtration ;
  • un système d’aération ;
  • un système antiretour ;
  • un indicateur de niveau  ;
  • un système de trop-plein.
Voir aussi   Comment fabriquer une jauge pour cuve à eau ?

Bien entendu, la récupération et l’ajout de tous ces accessoires complémentaires augmentent le coût de la citerne récupérateur de liquide d’averse.

Définir le coût d’une citerne récupérateur de flot d’averse en fonction de la matière choisie

Le réservoir récupérateur d’eau d’averse est conçu à partir de divers matériaux comme le bois, le béton, le polyéthylène Haute Densité ou encore le métal. Toutefois, les modèles les plus courants et les plus commercialisés sont ceux en béton et en Polyéthylène Haute Densité (PEHD).

La citerne récupérateur de flot d’averse en béton

La citerne en béton est fréquemment enterrée et utilisée dans les constructions récentes ou lors des travaux de rénovation. Ce type de réservoir a l’avantage de corriger automatiquement l’acidité des précipitations pour les rendre quasiment neutres. De plus, cette catégorie de réservoir montre plus de robustesse et s’inscrit dans la durée.

Cependant, si vous décidez de pourvoir votre maison de ce design, vous devez vous attendre à des dépenses onéreuses. Le coût d’un réservoir en béton varie entre 3000 et 10 000 €. Celui d’un réservoir en béton enterré de 5 000 litres s’élève environ à 5000 €. Pour une citerne en béton enterrée de 10 000 litres, il faut prévoir 9 000 €.

La citerne récupérateur de flot d’averse en Polyéthylène Haute Densité

Enterrée ou installée hors-sol, la citerne récupérateur de précipitations en PEHD est simple à installer et peu onéreuse. En effet, avec 300 €, c’est possible de se procurer de ce type de réservoir hors-sol de 1000 litres. Légère, cette citerne peut être installée dans les vides sanitaires. Grâce à ses composants, le PEHD pollue très peu et a l’avantage de se recycler plus facilement.

Voir aussi   Récuperateur d'eau l'hiver : Que faire ? Le vider ?

Par ailleurs, contrairement aux idées reçues, le PEHD constitue un matériau qui ne désagrège pas. Le réceptacle en PEHD résiste bien aux rayons solaires et affiche une durée de vie bien intéressante, 25 ans.

Estimer le coût d’une citerne récupérateur de flot d’averse selon la superficie du toit

Cela peut paraître invraisemblable pour certains, mais c’est totalement vrai. Le prix d’une citerne récupérateur de précipitations dépend de la superficie de votre toit. Plus la superficie de votre toit est importante, plus de flot va s’écouler en période pluvieuse. Cela signifie qu’il vous faut une citerne de grande taille.

En revanche, si votre toiture est d’une superficie moindre, le flot déversé sera moins important. Dans ce cas, vous aurez besoin d’un réservoir de volume moyen.

Par ailleurs, l’indice de précipitations constitue aussi un élément à prendre en compte pour choisir la capacité de sa citerne récupérateur de liquide d’averse. Si vous résidez dans une zone où les précipitations sont importantes, inutile de prendre un réservoir de 1000 litres. Il vous faut une citerne de 10 000 litres et donc prévoir un budget de 9000 €.

En somme, il faut retenir que le prix d’une citerne récupérateur de liquide d’averse n’est pas fixe. Pour déterminer le budget à prévoir pour avoir ce dispositif, il faut considérer plusieurs paramètres. La capacité, la matière, l’usage à faire du liquide font partie des plus essentiels.

Laisser un commentaire