Cuve à eau : quelles sont les normes ?

La cuve est un ensemble de dispositifs servant de système de stockage et de récupération des eaux dans une maison. Son installation nécessite le respect de certaines normes et conditions. De telles règles ont été établies pour éviter les risques liés à l’utilisation de l’eau de pluie stockée dans des conteneurs. Découvrez toutes les informations relatives aux normes concernant l’installation d’une cuve à eau.

Les lois concernant l’installation d’une cuve à eau

Avant de pouvoir installer une cuve à eau dans votre bâtiment, vous devez connaître au préalable les réglementations à respecter. Il s’agit en effet de trois principales lois qui ont été établies et qui doivent être prises en considération.

La loi sur l’eau et les milieux aquatiques

En premier lieu, il y a la loi sur l’eau et les milieux aquatiques votée le 31 décembre 2006. Elle aborde les conditions et les directives donnant droit au propriétaire d’une maison d’installer son système de recuperation d’eau de pluie.

La norme NF P-16-005

Il s’agit ici des conditions établies sur la conception, la réalisation et le dimensionnement d’une cuve à eau dans les batiments et maisons. Les utilisateurs doivent respecter ses règles, notamment l’installation d’un robinet de verrouillage, afin d’éviter les risques de contamination. De plus, il est exigé que le dispositif comporte une étiquette avec la mention « eau non potable » pour avertir les visiteurs.

La loi du 2 août 2018

Cette loi renseigne sur les divers usages de l’eau dans les maisons. À cet effet, les eaux de pluie doivent être d’abord traitées et désinfectées avant utilisation. Cette eau peut servir au nettoyage des sols, de vos linges et même pour le remplissage de la chasse d’eau des WC.

Voir aussi   Comment fabriquer un filtre pour cuve à eau ?

À l’extérieur de vos bâtiments, elle peut être utile pour arroser du jardin, laver les voitures et même remplir les piscines. Cependant, il est formellement interdit de consommer les eaux de récupération de pluie à cause des nombreuses bactéries qu’elles contiennent.

Autres réglementations sur l’usage de l’eau de pluie

Concernant les divers usages de l’eau de pluie, il y a certaines réglementations à prendre en compte. L’installation des cuves pour la récupération des eaux de pluie est interdite dans certains bâtiments tels que :

  • les centres de santé, les établissements sociaux et les logements des personnes âgées ;
  • les laboratoires d’analyses de biologie, les établissements de transfusion sanguine ;
  • les crèches, écoles maternelles et primaires.

Les règles stipulent que l’eau de pluie ne doit pas servir pour la préparation de boissons ou d’aliments. De plus, il est également interdit de l’utiliser pour le lavage des vaisselles et l’hygiène corporelle.

Installation et déclaration des équipements de votre système

Certains équipements sont indispensables pour l’installation de votre système dans la maison. Pour récupérer l’eau de pluie, il vous faut une gouttière et un tuyau de liaison. Le stockage de cette eau doit se faire dans une cuve hors-sol ou enterrée. Aucun produit antigel ne doit être utilisé dans le dispositif.

La déclaration de votre système de récupération est possible si votre installation est raccordée à un réseau d’assainissement collectif. Si vous êtes dans le cas, vous devez vous rendre à la mairie ou auprès des services en charge de l’assainissement. Votre déclaration doit comporter l’identification de vos bâtiments et l’évaluation des volumes d’eaux de pluie utilisées.

Voir aussi   Comment nettoyer une cuve à eau ?

Les règles concernant l’entretien et le suivi d’une cuve à eau

Afin d’éviter les risques de contamination, le système d’installation d’une cuve à eau doit être régulièrement suivi et entretenu. Voici les réglementations à appliquer.

Au niveau de l’entretien

Concernant l’entretien, vous devez nettoyer tous les 6 mois l’ensemble des équipements de votre cuve à eau. Ensuite, il faut également vérifier la présence de la plaque signalétique située au niveau des robinets du système. Cette plaque est la preuve que l’eau contenue dans la cuve n’est pas potable.

Vous devez également vérifier l’absence de connexion entre le réseau destiné à la consommation humaine et celle de distribution d’eau de pluie. Pour cela, l’idéal pour vous serait de faire appel à une entreprise spécialisée dans le nettoyage des filtres et des vidanges.

Au niveau du suivi

Au niveau du suivi, vous devez disposer d’un carnet d’entretien sanitaire de votre installation. Ce cahier doit contenir certaines informations telles que le nom et l’adresse de la société chargée de l’entretien de votre dispositif. Vous devez y insérer la fiche de mise en service, les dates de vérification. Il doit y figurer également le plan détaillé des équipements (de récupération des eaux de pluie) présents dans les bâtiments.

Le contrôle de votre système de collecte des eaux de pluie peut être effectué par un agent technique du réseau d’eau potable de la région. Vous devez payer dans ce cas les frais d’entretien et de maintenance.

Choisir la cuve idéale pour la récupération de l’eau de pluie

Les cuves à eau sont des éléments essentiels dans un système ayant plusieurs fonctions dans une maison. Elles peuvent servir à stocker ou récupérer de l’eau de pluie pour qu’elle soit utilisée. Pour faire le choix de votre cuve, vous devez tenir compte de son dimensionnement et de son usage dans votre habitation. Vous devez également remplir les conditions établies pour l’installation de votre système de récupération d’eau.

Voir aussi   Comment fabriquer une jauge pour cuve à eau ?

Les étapes pour installer une cuve à eau dans votre maison

L’installation d’un récupérateur d’eau nécessite une série de processus qu’il faut connaître. Tout d’abord, vous devez trouver un emplacement idéal pour la cuve. L’endroit doit être suffisamment dégagé pour éviter tout obstacle lors du passage de l’eau. Pour placer facilement un arrosoir sous le robinet, il est important d’avoir un socle.

Après avoir réuni tous les matériels nécessaires, vous pouvez passer au placement de votre cuve à eau. Comme instrument, vous aurez besoin d’une perceuse visseuse, d’une scie cloche, d’une mèche plate, un jeu de clé plate et d’une cuve d’eau de pluie. Si malgré tout, vous vous trouvez dans l’incapacité d’effectuer l’installation, vous pouvez faire appel à un expert en la matière qui pourra vous aider.

En conclusion, il existe aussi des règles concernant l’utilisation de l’eau de pluie dans une maison. De même, mettre en place une cuve à eau requiert certaines normes et conditions qu’il faut respecter. Si vous êtes nouveau dans ce domaine, adressez-vous à une entreprise spécialisée qui pourra vous aider dans votre installation.

Laisser un commentaire