Comment fixer un récupérateur d’eau sur le mur ?

Un récupérateur d’eau de pluie est un système que vous pouvez choisir d’installer chez vous afin de profiter de plusieurs avantages. C’est aussi un moyen d’économiser un volume important d’eau durant toute l’année. Il faut noter que les méthodes d’installation de ce dispositif sont assez simples. Découvrez donc dans cette revue les différentes étapes pour réussir cette opération.

Préparez l’emplacement de la cuve

Avant tout, assurez-vous que le sol sur lequel reposera la cuve est stable et parfaitement horizontal. Pour cela, pensez à la mise en place d’une petite dalle comme support de votre récupérateur d’eau. Vous pouvez aussi mettre en place plusieurs parpaings dans le but de lui fabriquer un piédestal.

Veillez également à installer votre système de récupération à côté d’une gouttière. Il faut retenir que le tuyau d’alimentation devra faire environ 50 cm au plus. Après l’emplacement, vous pouvez passer à la mise en place du récupérateur et des autres accessoires.

Installez le récupérateur

Lorsque le socle de votre récupérateur est construit, vous pouvez positionner la cuve et vous assurez que cela soit bien collé au mur choisir. Rassurez-vous qu’elle se retrouve dans le champ de la gouttière. Cette dernière est chargée d’alimenter l’ensemble. Sachez qu’il n’est pas important de fixer le récupérateur au mur si la base est correctement préparée.

Fixez le robinet de puisage

Pour installer le robinet de puisage, vous devez repérer l’endroit précis en haut de la cuve. Ce repérage est nécessaire puisqu’il vous permet de savoir où vous devez faire le raccordement. Il vous aide également à dénicher le bon endroit pour percer la descente d’eaux de pluie. À l’aide d’un crayon, marquez les découpes à faire. Servez-vous de la perceuse visseuse équipée d’une mèche plate pour marquer l’emplacement du robinet. Ensuite, posez ce dernier et fixez-le sur le côté de la cuve avec l’écrou correspondant.

Voir aussi   Récuperateur d'eau l'hiver : Que faire ? Le vider ?

Fixez les éléments de raccordement

Prenez encore votre perceuse équipée cette fois-ci avec une mèche plate d’un diamètre équivalent au raccord cuve/descente. Perforez la cuve, introduisez le raccord, fixez le joint d’imperméabilité en place et vissez à l’aide d’un écrou le côté intérieur.

Ainsi, la cuve est prête, ne manquez pas de débarrasser l’intérieur du recuperateur des débris de perçage. Il suffit de le retourner et de s’assurer qu’il ne reste plus de fragments de plastique. Ceci est indispensable pour prévenir les problèmes de bouchage de robinet.

Installez le collecteur

Le collecteur est une pièce qui doit être installée directement sur la gouttière. Pour ce faire, déterminez la hauteur à laquelle il doit être placé. Vous devez vous assurer que la hauteur de l’alimentation du récupérateur coïncide avec la jointure sur la gouttière. Ceci est une précaution pour qu’en cas de trop-plein, le surplus d’eau soit immédiatement déversé dans cette dernière.

Avec une perceuse et une scie cloche, forez un vide permettant d’enfoncer le collecteur dans la gouttière. Limez ou poncez ensuite l’ouverture pour éviter la présence de salissures métalliques. Elles sont dangereuses pour vous et peuvent également l’être pour les accessoires en plastique.

Insérez maintenant le collecteur dans la gouttière et immobilisez la pièce à partir d’une vis directement prise sur la gouttière. Ensuite, passez à l’installation du tuyau d’alimentation qui servira à ravitailler votre récupérateur en eau de pluie.

Quelques astuces pour personnaliser votre récupérateur d’eau

Dans le but de garantir une utilisation aisée de l’eau récupérée, voici quelques conseils pour personnaliser votre installation.

Voir aussi   Comment entretenir une citerne d'eau de pluie ?

Installez un filtre sur votre gouttière

Habituellement, le collecteur d’eau est composé d’un filtre. Toutefois, si votre maison est jonchée d’arbres, il est possible que des feuilles mortes s’assemblent dans vos chéneaux. Alors, le moyen le plus efficace serait d’installer un filtre. Il suffit de placer un bout de grillage alvéolé sur la partie haute de la descente d’eau. Ce système permet de retenir les plus gros morceaux de feuille.

Évitez de disposer le collecteur au soleil

Certes, l’eau de pluie n’est pas destinée à la consommation, néanmoins il est mieux de ne pas laisser le réservoir au soleil pendant toute la journée. L’arrosage de votre jardin peut avoir un effet contre-productif lorsque vous usez de l’eau relativement chaude. Optez donc pour un emplacement à l’ombre dans la maison.

Prévoyez une cuve de capacité suffisante

Les précipitations varient en fonction de la région dans laquelle vous habitez. Si vous vivez dans une zone avec une pluviométrie considérable, un récupérateur de 1000 litres sera idéal pour avoir une réserve d’eau suffisante. Ne vous contentez pas d’un réservoir de 300 litres, vous pouvez pour cela recourir aux services d’un professionnel dans le domaine. Dans le cas contraire, vous risquez de recourir à une autre source d’eau pour l’arrosage de votre jardin.

Les différents usages pour une récupération d’eau de pluie

Une cuve de récupération d’eau de pluie sert à stocker et filtrer l’eau dans le but de l’utiliser à des fins précises. Même si elle n’est pas consommable, elle est nécessaire pour de nombreux cas à l’extérieur et à l’intérieur de la maison. La récupération et l’utilisation de l’eau de pluie sont économiques, écologiques et faciles.

Voir aussi   Comment fonctionne un récupérateur d'eau ?

Usage à l’extérieur

Sachez que la récupération d’eau est un bon moyen pour assurer l’arrosage de son jardin. L’eau de pluie ne contient pas le chlore et les autres substances qui ne sont pas utiles pour vos légumes. Étant délicatement acide (naturellement), elle est bien adaptée aux besoins des plantes du potager. Généralement, pour arroser un jardin, vous allez utiliser en moyenne 17 litres d’eau par m2.

Usage à l’intérieur

L’eau récupérée permet aussi de laver sa voiture ou de remettre à niveau une piscine sans consommer d’eau potable. Il vous suffit d’arroser le véhicule, de le laver avec du savon, de le rincer aisément à partir de votre tuyau d’arrosage. Vous pouvez ainsi économiser environ 190 litres d’eau potable.

Il faut noter aussi que l’eau de pluie peut également être utilisée dans les usages domestiques. Approximativement 20 à 30 % de la consommation dans les foyers proviennent des chasses d’eau des toilettes. Pour cela, profitez de l’installation de votre récupérateur d’eau pour alimenter ces dernières. Ceci vous permettrait donc de réduire considérablement votre facture annuelle.

Par ailleurs, dans ce cas, il est indispensable d’établir une cuve en sous-sol, un système de by-pass ainsi qu’une pompe pour assurer un bon approvisionnement du système. Toujours à l’intérieur de la maison, vous pouvez utiliser l’eau de pluie pour faire le nettoyage des sols ou le lavage de vêtements.

Laisser un commentaire