Comment entretenir une citerne d’eau de pluie ?

L’eau est une denrée rare qu’il faut absolument préserver. C’est dans cette optique qu’un dispositif est conçu pour recueillir l’eau de pluie et le rendre portable à la consommation. Il s’agit du récupérateur d’eau de pluie. Pour qu’il fonctionne correctement, tout un système de récupération est mis en place. Néanmoins, il requiert un bon entretien pour assurer une bonne qualité de l’eau pluviale à stocker. Comment faut-il donc s’y prendre pour entretenir la citerne d’eau de pluie ?

Nettoyer les gouttières

C’est le conduit qui permet de récupérer l’eau pluviale pour l’acheminer vers la cuve qui stocke l’eau. Beaucoup de déchets se posent dans les gouttières, car elles sont souvent à ciel ouvert. Il s’agit entre autres des feuilles d’arbre, des excréments d’oiseaux, des insectes, mais aussi de tous les autres types de salissures. Il faut donc les nettoyer de temps à autre. Cette opération d’entretien doit être effectuée au moins tous les 3 mois. De plus, il est important de prévoir des préfiltres en fin de conduit des gouttières pour retenir les déchets. Si votre cuve d’eau est dans le jardin, il est impératif de nettoyer régulièrement les gouttières. En respectant ces directives, vous améliorez la qualité de l’eau stockée dans le réservoir.

Le nettoyage des filtres

Le filtre est un élément très important dans le système de récupération d’eau. Le nettoyer régulièrement est primordial pour éviter qu’il soit bouché. Comme les gouttières, le filtre doit être aussi entretenu au moins tous les 3 mois ou 6 mois. Le système de récupération d’eau de pluie contient plusieurs filtres selon la forme de cuve que vous avez. Il s’agit du préfiltre, du post-filtre et parfois d’un filtre à charbon. Le filtre qu’il faut surtout surveiller est le préfiltre qui est placé au bout des gouttières. Certains sont autonettoyants et récupèrent automatiquement les déchets et les évacuent. Ils sont faciles à nettoyer et nécessitent peu d’efforts. Pour que votre récupérateur d’eau de pluie fonctionne correctement, n’oubliez pas de nettoyer les autres filtres au bout d’un certain temps. Cela a pour but d’assurer une bonne qualité de l’eau de pluie récupérée.

Voir aussi   Comment fabriquer un filtre pour cuve à eau ?

Le nettoyage de la cuve d’eau de pluie

Malgré la présence du filtre, il arrive que des dépôts de déchets se retrouvent dans la cuve d’eau de pluie. C’est pour cette raison qu’il faut la nettoyer de temps en temps.

Pour ce faire, ôter le bouchon de vidange pour faire évacuer l’eau sale. Selon le degré de saleté, vous pouvez si possible incliner la cuve pour la vider complètement. L’entretien se fait au moins tous les 5 ans. Il faut au préalable jeter un coup d’œil dans la cuve en ouvrant le couvercle pour voir si l’eau est claire et limpide. Une fois, cela fait et que vous sentez une mauvaise odeur ou voyez des déchets à l’intérieur, vous devez alors vider la cuve. Faites appel à un expert pour vous accompagner dans cette démarche. Il faudra donc vider à l’aide d’une pompe, laver et nettoyer entièrement la cuve pour la remettre à neuf.

Choisir la taille de la citerne d’eau

Le choix de la citerne dépend de plusieurs facteurs. En fonction de l’usage que vous voulez en faire et du nombre de personnes qu’elle doit servir quotidiennement, vous pouvez opérer votre choix. Cependant, demandez l’avis d’un expert pour vous aider à trouver la taille de citerne dont vous avez besoin. Une citerne trop grande peut être un handicap, car elle ne se remplit pas souvent complètement. Elle va donc stocker des déchets qui vont agir sur la qualité de l’eau. Par contre une citerne trop petite aura tendance à se déborder très souvent et à rendre le sol boueux. Ce qui n’est pas avantageux pour la citerne d’eau. C’est pour cette raison que vous devez opter pour une citerne pas trop grande, ni trop petite.

Voir aussi   Comment fixer un récupérateur d'eau sur le mur ?

Utiliser les outils de nettoyage adéquats

Pour effectuer un bon nettoyage de l’installation du collecteur d’eau de pluie, vous n’avez pas besoin de grands outils. Le tuyau d’arrosage, une spatule, un seau et une brosse suffisent. Il vaut mieux ne pas mettre de produits nettoyants trop puissants. Si vous ne pouvez pas faire l’entretien vous-même, faites appel à des professionnels. Laissez-leur des messages en ligne ou appelez-les directement. Ils sauront vous aider avec le bon matériel.

Surveiller l’état du siphon

Les mauvaises odeurs peuvent s’accumuler, car la citerne reste fermée à plein temps. D’autres causes peuvent être à l’origine de ces odeurs. Il s’agit de l’obstruction des filtres, de l’accumulation de boues ou d’un mauvais choix de citerne. Aussi, lorsque le siphon n’est plus imprégné au bout d’un temps, cela peut à nouveau générer des odeurs. Dans l’un ou l’autre cas, il faut nettoyer les éléments et fixer le siphon au système de vidange de l’eau sale. Si malgré ces précautions les odeurs se font toujours sentir, il faut prévoir un filtre à charbon actif.

Vérifier la qualité de l’eau

L’eau pluviale stockée est généralement utilisée par les ménages pour les toilettes. Néanmoins, certains l’utilisent pour la cuisine, la douche et se désaltérer. Dans ce cas, il est important de tester régulièrement la qualité de l’eau et de tenir un carnet sanitaire comme l’indique la norme Afnor NF P 16-005. Pour ce faire, il est judicieux de confier le travail à des professionnels pour un suivi rigoureux. L’inscription de l’état de l’eau de la citerne dans le carnet sanitaire aide à installer une bonne routine d’entretien. De plus, il vaut mieux avoir le plan de tout le système de récupération pour pérenniser une bonne qualité de l’eau.

Voir aussi   Récuperateur d'eau l'hiver : Que faire ? Le vider ?

Si vous habitez une zone arborée ou sablonneuse, prenez le soin de vérifier assez souvent la qualité de l’eau de pluie. À défaut, faites-en une routine tous les 6 mois.

Vérifier la tuyauterie et le système de pompage

Une autre étape importante est de veiller à ce que les robinets et les pompes soient en bon état. Ils jouent un rôle important en ce qui concerne la qualité de l’eau. C’est pourquoi il est préférable d’acheter des pompes de qualité qui ont une garantie généralement entre 15 et 20 ans. Les tuyaux et les raccords doivent aussi être vérifiés pour éviter des fuites et un gaspillage d’eau. Le passage de l’eau peut parfois laisser des tartres verdâtres au niveau des robinets. Veillez donc à les vérifier de temps à autre.

Laisser un commentaire