Comment choisir sa pompe de relevage ?

La pompe de relevage est un système consacré à l’évacuation et au relèvement des eaux. Utilisée dans un cadre domestique ou en entreprise, elle intègre un mode de fonctionnement assez simple. Toutefois, il y a plusieurs modèles de pompe de relevage sur le marché. Comment trouver celui qui s’accorde le mieux à son projet ? Découvrez ici les critères de sélection de la machine.

Quels sont les différents types de pompe de relevage ?

Il existe bien évidemment plusieurs types de pompes de relevage. Chaque modèle s’adapte convenablement à l’évacuation d’un type d’eau donnée. Vous devez donc choisir selon les avantages et inconvénients de chaque modèle.

La pompe de relevage vide-cave

C’est un élévateur d’eau qui s’installe partiellement ou entièrement immergée dans le liquide à pomper. Elle est dédiée à l’expulsion d’eau des puits ou des caves. Cependant, elle peut également servir à évacuer les effluents contenant des matières grasses. Si vous désirez relever des liquides de ruissellement ou de simples eaux usées domestiques, cet appareil vous conviendra.

La pompe de relevage d’eaux claires

Ce modèle permet l’acheminement de l’eau potable dans les niveaux supérieurs d’une maison. Elle s’utilise aussi pour le déversement de l’eau des bassins. Ce type de pompe de relevage se positionne idéalement à la sortie de station.

La pompe de relevage d’eaux usées

Spécialement pensée pour les eaux chargées, cette pompe est parfaite pour l’assainissement d’un logement. À l’inverse, d’une pompe de relevage pour la cave est utilisée pour évacuer les eaux usées contenant des débris ou autres déchets solides. C’est par ailleurs la pompe à privilégier en cas de refoulement d’eau domestique. Ainsi, si votre salle de bains ou votre W.C. déborde, c’est la pompe idéale pour vous. Son usage peut aussi intervenir dans le cadre d’une vidange de fosse.

Voir aussi   Comment nettoyer une cuve à eau ?

La pompe de relevage industrielle

Les pompes de relevage industrielles servent à l’évacuation des eaux de chantier. Elles sont souvent utilisées dans l’agriculture, l’élevage ou l’industrie. Ainsi, avant de sélectionner un appareil de relevage d’eau, il importe d’abord de bien considérer le type de flotte à remonter. C’est un critère primordial auquel s’ajoutent plusieurs autres qui sont de nature technique.

Quels sont les critères techniques pour choisir une pompe de relevage ?

Pour vous aider à trouver la pompe de relevage idéale, voici une liste utile de critères techniques à observer.

Le débit

Le débit est une caractéristique technique essentielle à observer avant d’opter pour une pompe à relevage. Il est l’unité qui définit le rythme auquel votre machine peut remonter l’eau. Généralement exprimé en litres par minute ou en mètres cubes par heure, il doit être choisi selon votre projet.

Ceci dit, lorsque vous souhaitez effectuer un pompage en fond, une machine dotée d’un débit élevé vous sera plus utile. Cela contribuera à rendre votre opération plus efficace. En réalité, plus une pompe est immergée, moins le débit en surface est important.

La longueur et le diamètre du tuyau de refoulement

La longueur et le diamètre de la tuyauterie à l’aspiration et au refoulement sont des éléments capitaux à prendre en compte. Techniquement, c’est selon le chantier que vous pouvez estimer la longueur de tuyau qu’il faut. Quant au diamètre, son choix doit s’opérer en fonction du type d’eau à relever.

Pour chaque type de diamètre, il y a des particules admissibles à aspirer (organiques, solides, végétales…). Il faudra donc choisir la longueur et le diamètre de votre pompe en considérant ces paramètres. Cela dit, sélectionnez surtout des tuyaux compatibles avec votre appareil pour éviter d’autres difficultés.

Voir aussi   Comment choisir sa cuve / son récupérateur d'eau de pluie ?

La pression de sortie

Exprimée en bars, la pression de sortie désigne la force de l’eau lors du refoulement. Elle constitue un facteur indissociable du débit et de la longueur de tuyauterie. La pression de sortie est optimale lorsque le débit de la pompe est fixe et la longueur du tuyau est raccourcie. En revanche, si votre tuyauterie est d’une longueur considérable, votre machine subira des pertes de charge. Il vous faudra alors un moteur assez puissant pour compenser et garder un bon débit.

La hauteur de refoulement

C’est un terme qui désigne l’altitude entre la pompe et son point de rejet. Il s’agit de la distance qui sépare logiquement la pompe et le point culminant du refoulement. La hauteur de refoulement d’une pompe doit idéalement être choisie en fonction de sa pression de sortie. Si votre pompe dispose d’une pression équivalente à un bar, vous ne pourrez prétendre qu’à 10 m de distance de refoulement. Ainsi, pour obtenir une hauteur de refoulement plus élevée, il faudra être attentif à la pression de sortie.

La profondeur d’immersion

Il s’agit du degré d’eau maximum toléré par l’appareil. Le fond d’immersion s’exprime en mètre. Elle est normalement plus grande avec les élévateurs d’eau immergée. Lorsque vous désirez effectuer un relevé à un niveau très bas, ces styles de pompe sont plus adaptés. Lors du choix, tâchez d’opter pour la machine qui possède la plus grande capacité d’immersion.

Le niveau d’eau minimum

Ce critère correspond au niveau d’eau résiduelle autorisée par la pompe. Il détermine la quantité d’eau qu’il faudra évacuer après le travail de la pompe. Ainsi, pour limiter votre intervention, choisissez donc la pompe ayant le niveau d’eau le plus faible.

Voir aussi   Comment choisir sa pompe à eau ?

Le matériau du corps ou du carter de la pompe

Ce facteur est considéré en fonction de la température du liquide à pomper. Ainsi, en fonction du réchauffement de l’eau à aspirer, vous pouvez choisir un corps ou un carter en acier, en inox ou en fonte. Ce dernier est d’ailleurs le matériau qui s’adapte le mieux aux degrés de chaleur les plus élevés comme les plus basses.

Laisser un commentaire