Calculer le volume d’une cuve de récupération d’eau de pluie

Les eaux de pluie peuvent vous aider à faire des économies considérables sur votre facture en eau. Voilà pourquoi il est recommandé d’avoir une bonne installation pour recueillir les eaux pluviales. Cela permet de prévoir les périodes de sécheresse. Cependant, beaucoup se trouvent bloqués lorsqu’il faut évaluer le volume exact du recuperateur dont ils ont besoin. Raison pour laquelle vous prendrez connaissance de quelques formules importantes dans ce guide !

Comment choisir votre recuperateur d’eau de pluie ?

Choisir une citerne pour la récupération de l’eau de précipitation n’est pas toujours aisé pour tous. Il est alors conseillé de se faire accompagner par des professionnels dans ce cadre. Si vous avez de petites notions en mathématiques, vous pouvez le faire vous-même en procédant comme suit.

Le calcul du volume d’eau récupérable

Pour obtenir le volume d’eau récupérable, vous devez procéder à cette opération. Il faut multiplier la précipitation par le coefficient de perte et par la surface. Vous aurez besoin d’une carte pluviométrique. Cette dernière se présente en millimètre par an et vous donne la pluviométrie moyenne de votre habitation par an. Il s’agit du premier élément à prendre en compte pour obtenir votre volume d’eau récupérable.

Déterminer le coefficient de perte de la toiture

Tout dépend d’abord du type de couverture de votre habitation. Notez que le volume pour une toiture ondulée est de 0,8. Ce sera 0,9 pour la tuile et 0,6 pour un toit plat. En guise d’exemple, vous êtes dans une ville qui connaît une précipitation annuelle de 1000 mm/an. Pour un toit ondulé d’une valeur de 50 m², un coefficient de perte toiture de 0,8 (tôle ondulée) et une surface de 50 m², vous obtenez le calcul suivant : 1 000 litres/an x 50 m2 x 0,8 qui donne 40 000 litres.

Voir aussi   Comment coûte une cuve à eau ? / récupérateur d'eau de pluie ?

Estimez votre besoin en eau de pluie

Pour déterminer le volume d’eau de pluie dont vous avez besoin à la maison, vous devez tenir compte de plusieurs détails. Vous devez estimer les besoins du jardin, de la maison et de la voiture.

La consommation d’eau de pluie pour arroser le jardin

Pour avoir une idée précise du récupérateur que vous allez acheter, vous devez identifier les besoins de votre jardin ou potager. Pour cela, vous devez commencer par déterminer ce que vous devez arroser. La demande n’est pas la même pour une pelouse, pour un potager ou pour un massif. Ce tableau vous donne plus de précision pour chaque année.

Surface du jardin 500 m² 1 000 m²
Gestion des massifs + pelouse 60 L/m2 120 L/m2
Gestion des massifs seuls 42 L/m2 84 L/m2
Gestion d’un potager 100 L/m2 200 L/m2

Quantité d’eau de pluie pour alimenter la maison

Vous aurez également besoin d’eau de pluie pour gérer vos toilettes, votre machine à laver, etc. Pour une famille de 2 adultes et 2 enfants, le besoin en eau de pluie potable pour les besoins de WC et de machine à laver sera d’environ 42 408 litres en un an.

Le volume d’eau nécessaire pour nettoyer la voiture

Prenons l’exemple d’une personne qui lave sa voiture toutes les 6 semaines. Elle a donc besoin de 10 lavages chaque année. Ce sera 5 lavages par véhicule pour une famille qui possède 2 automobiles. Ici, vous devez tenir compte du prélavage, du lavage, du shampoing et du rinçage. Il vous faut donc environ 15L/minutes. Ce qui fait un total de 225 litres d’eau de pluie pour chaque nettoyage de 15 minutes.

Pour obtenir le nombre de litres par an, vous allez faire 225 litres x 10 lavages. Ce qui donne 2 250 litres d’eau de pluie par an.

Voir aussi   Quel est le coût d'une cuve récupérateur d'eau de pluie ?

Remarque générale

Si vous prenez par exemple une famille possédant un jardin de 750 m². Celle-ci n’a pas de potager et souhaite laver son véhicule 10 fois par an. Sa consommation d’eau par an va être de 750 x 90 litres/m2+ 42 408 + 2 250. Ce qui donne une utilisation d’eau de pluie de 112 158 litres, soit 112 m³.

Raison pour laquelle il est conseillé de récupérer les eaux de pluie. Ces dernières vous aident à devenir autonome vis-à-vis des aléas du climat. Vous vous mettez également à l’abri de la hausse de prix que connaît généralement cette ressource.

Quel volume de cuve de récupération d’eau prévoir ?

Pour obtenir la capacité du récupérateur d’eau de pluie dont vous avez besoin, vous devez toujours effectuer un autre calcul. Il est question de faire la somme du volume récupérable et du volume de la consommation que vous allez diviser par 2. Par la suite, multipliez le résultat par le nombre de jours d’utilisation de la cuve et divisez maintenant par 365.

Prenons respectivement 40 000 litres, 112 158 litres et 21 jours comme nos nouvelles données. Le volume du récipient va être obtenu comme ceci : ((40 000 + 112 158)/2) x 21/365). Vous allez obtenir 4 413 litres ou environ 4,4 m³ pour 21 jours.

Quel outil pour calculer rapidement le volume d’une cuve de récupération d’eau de pluie ?

Vous avez déjà les différentes formules pour estimer la capacité de votre citerne pour la récupération d’eau de précipitations. Pour obtenir rapidement des résultats, vous pouvez vous servir de l’une de ces pistes.

Passer par une plateforme en ligne

Avec l’arrivée d’Internet, la vie est devenue plus facile aujourd’hui. Ainsi, vous n’avez plus à stresser lorsque vous avez à effectuer ce type de calculs. Il vous suffit de vous rendre sur une plateforme en ligne. Une fois que vous avez trouvé la bonne, il ne vous reste qu’à remplir les informations demandées. Le champ destiné à cette tâche se repère facilement. Lorsque vous avez renseigné les données justes, vous obtenez le résultat en quelques clics.

Voir aussi   Comment jumeler 2 cuves à eau ?

Utilisez une calculatrice

Si vous avez maîtrisé la mathématique au secondaire, vous pouvez vous-même effectuer ce calcul : munissez-vous d’une calculatrice. Lorsque c’est fait, vous devez tout simplement entrer les différentes formules données dans ce guide. En quelques opérations, vous avez le volume de la cuve de récupération d’eau de pluie qu’il vous faut.

Contactez un professionnel

Il est possible que vous soyez occupé par le boulot et que vous ne voulez pas perdre du temps en calculant la capacité de votre récupérateur d’eau de précipitation. Faites donc appel à un professionnel. Ce dernier se présentera chez vous pour mieux comprendre la réalité sur le terrain. Notez cependant que vous allez devoir débourser de l’argent pour cela.

Trouver le volume de la cuve de récupération d’eau de pluie dépend aussi fortement de l’usage que vous en faites. Par ailleurs, vous devez prévoir un budget pour l’installation et pour l’achat de certains accessoires comme la pompe. Vous avez donc compris pourquoi la conservation des eaux de pluies peut s’avérer très importante !

Laisser un commentaire